PARCS DU GRAND TETON ET DU YELLOWSTONE (partie 1)

Publié le par Fran et La Madricaine

Tout d'abord, mille excuses à tous les abonnés de ce blog que nous avons délaissés pendant 10 longs mois, le temps pour moi de gérer ma grossesse et de pouponner mon 3ème bébé Victor, né début juin ;o)))

Je ne vous promets pas de poster quotidiennement des billets, mais j'essaierai néanmoins d'être plus présente, toujours dans l'optique de partager avec vous ce fabuleux rêve américain qu'il me reste encore à vivre jusqu'en juillet 2010.

Pour l'heure, nous revenons tout juste de notre second voyage dans l'Ouest,  dans l'état du WYOMING cette fois où toute la beauté de l'Ouest sauvage semble contenue. Il s'agit de l'état le moins peuplé des Etats-Unis car surtout très montagneux (il est dominé par la chaîne des Rocheuses) et constitué de grandes plaines. Bref, c'est l'état des grands espaces, c'est l'état des Parcs Nationaux du Grand Téton et du Yellowstone.

Notre coeur est resté là-bas et vous comprendrez très vite pourquoi et je crois pouvoir affirmer qu'il s'agit de notre plus beau voyage aux Etats-Unis et pourtant, vous vous souvenez avec quel engouement je vous ai parlé de Death Valley, de Bryce Canyon, de Monument Valley ou encore des Everglades !!!

Imaginez un peu, si je vous dis ne serait-ce que Sioux, Arapahos, Cheyenne, "Brokeback Mountain", trappeurs, pionniers, mais encore, bisons, élans, geysers, cow-boys, etc..........je suis certaine déjà que je fais revivre en vous vos souvenirs d'enfance lorsque vous regardiez des westerns ou lisiez des livres sur les batailles entre les indiens et la cavalerie ;)

Nous sommes donc partis au complet, c'est à dire avec Mathilde et Agatha agées respectivement de 5 et 3 ans, ainsi que Victor, qui a fêté ses 3 mois sur place dans le Parc National du Grand Téton.

Nous avons quitté Cincinnati le jeudi 03 septembre au matin, en voiture, pour nous rendre jusqu'à Chicago, où, après 06h30 de route entre les kms, les repas pour tous (biberons y compris) et les arrêts pipi, nous avons pris notre avion pour un vol direct jusqu'à Jackson Hole.

Voilà notre itinéraire :


Pour changer un peu de formule et afin que le récit ne soit pas trop languissant pour vous, je n'évoquerai pas chaque jour passé dans les parcs nationaux mais vous ferai découvrir en 3 parties (faune, environnement, villes) ce que fut notre quotidien pendant 8 jours et consacrerai un autre post sur la belle ville de Chicago où nous sommes restés deux jours, le tout bien entendu accompagné de nombreuses photos prises tantôt avec un APN Lumix Leica (Panasonic) FS5, tantôt avec un Canon 350D agrémenté d' un zoom Sigma 28-300 mm.

Aujourd'hui, pour commencer, place à la FAUNE qui abonde tant dans cet immense territoire.

Grâce à Victor pour lequel je n'ai pas appliqué le décalage horaire de - 2 heures, nous étions réveillés à 06h00 du matin. Le temps d'être tous opérationnels, nous étions sur les chemins dès 07h30, heure idéale pour apercevoir sans trop de difficultés les animaux peuplant les sous-bois, les forêts (cerfs, biches, écureuils), les plaines (bisons, coyotes et loups, antilopes), les points d'eau (élans, daims, castors, pélicans, oies sauvages).

Malheureusement (ou heureusement, je ne sais pas !!!) cette année, nous n'avons pas croisé d'ours ou de grizzlis...ce qui nous fera une autre bonne raison de retourner dans ces Parcs !

Néanmoins, les stars locales étaient bien au rendez-vous, que que ce soit en troupeau ou de manière isolée. Il s'agit bien entendu des bisons que vous ne pouvez pas manquer du fait des panneaux de signalisation qui vous avertissent d'une zone propice !



A la sortie de la ville de Jackson Hole, à la jonction Gros Ventre,  nous avons pu profiter de ce paysage extraordinaire typique collé au flanc sud du parc du Yellowstone. Dans la vallée de la Snake River qui était un ancien territoire de chasse estival des Indiens, on a longé de larges plaines de steppes broutées par les bisons avec au loin, la superbe chaine de montagnes qui s'élève brusquement. Le plus haut sommet, encore enneigé, est celui du Grand Téton (4 197 m)



Nous avons été impressionnés par la force tranquille qui se dégage de ces bovidés trapus à la musculature imposante. Les Rangers nous ont bien répété que les mâles pouvaient pesaient 1 tonne, qu'ils avaient une vue perçante et un odorat très développé et que nous devions nous méfier d'eux car ils pouvaient charger sans raison apparente en courant jusqu'à 50 km/h !

Ces bisons sauvages ont bien failli disparaître de l'Amérique du Nord au début du XXème siècle mais, grâce en partie à Théodore Roosevelt, des programmes de protection ont été mis en place.



Le même spécimen traversa la chaussée devant nous.



Toujours dans ces vallées de haute montagne, que ce soit dans le Grand Téton ou dans le Yellowstone, foisonnent les élans (orignaux ou encore moose en américain) - qui sont les plus grands cervidés- les cerfs et les wapitis, surtout du côté de Oxbow Bend, de la Lewis River, de la Wilson Road et du Blacktail Plateau Drive.

A trois reprises nous avons eu la chance de rencontrer deux femelles élans, dont une avec son bébé, et un jeune mâle d'environ 3 ans avec ses larges bois qu'il ne perdra qu'au mois de novembre.

A chaque fois, les élans étaient en lisière de forêt à proximité d'un point d'eau car il faut dire qu'ils se nourrissent essentiellement d'herbe et de plantes aquatiques, de feuillage de bouleau, de saule, de branches, aidés par le travail des castors.





Parmi les grands animaux sauvages, nous avons également vu à plusieurs reprises des cervidés magnifiques, qui, eux aussi, avaient encore leurs bois

A la différence des bisons qui ont des cornes persistantes et creuses, les cerfs ont des bois ossifiés qui tombent et repoussent chaque année.



Ce qui fut particulièrement impressionnant, c'était d'assister au brâme des plus grands cerfs.

C'est à Mammoth Hot Springs, dans le nord du Yellowstone, que nous avons été témoins, un soir devant l'hôtel, de duels à distance, le plus gros et le plus âgé des cerfs paradant et intimidant ses deux plus jeunes rivaux devant les hardes de biches.

Les Rangers nous gardaient bien à l'écart car les cerfs, placides en temps normal, deviennent violents.

Là encore, nous étions avertis !

 




Sur la photo ci-dessous, il s'agit d'un mule deer (cerf mulet qui doit son nom à ses larges oreilles)......mais comme j'ai les mêmes dans mon jardin presque tous les jours, nous étions un peu moins émus. Lol.



Toujours autour de l'entrée nord du parc du Yellowstone, le long de la Lamar Valley évoluent les pronghorns, c'est à dire des antilopes, qui sont une espèce endémique de l'Amérique du Nord, ainsi que leurs prédateurs directs, à savoir les coyottes et les hordes de loups.



Ces antilopes ont des yeux particulièrement grands placés sur les côtés du crâne leur offrant ainsi une vision panoramique et leur permettant de détecter le moindre mouvement ! Autant vous dire que je n'ai pas réussi à faire un plus gros plan !

Ici, c'est un mâle, facilement reconnaissable avec son masque facial noir.

Ci-dessous, nous roulions lentement pour scruter l'horizon, lorsque tout d'un coup, cette petite famille traversa devant nous.



Comme je vous l'ai dit, ces antilopes partagent leur territoire avec les coyottes et les loups qui s'attaquent à leurs bébés.
Avec beaucoup de persévérance et de chance c'est vrai, parmi tous ceux que nous avons observés, de trop loin malheureusement, je n'ai pu prendre que trois clichés médiocres, dont celui-ci, mais je vous en fais tout de même profiter.



Et pour terminer ce chapitre, prenons un peu de hauteur avec cette photo prise au Grand Canyon du Yellowstone, d'un nid d'aigle :


Voilà, j'espère que vous avez pris plaisir à revenir sur ce blog et que vous aurez envie de découvrir la suite qui sera consacrée aux paysages et aux phénomènes naturels exceptionnels.

Je vous embrasse bien fort en vous remerciant pour votre visite et vos commentaires qui me poussent à poursuivre cette démarche de partage.









Publié dans Wyoming

Commenter cet article

liliane louvet 04/11/2010 20:38


merci pour ces jolies photos,j'ai retrouvé beaucoup de paysages que j'ai eu la chance d'admirer lors d'un voyage en 2008 sur la cote ouest avec un jolie visite a séquoia parc,je suis en retraite et
mon homme et moinous aimerions faire un grand periple dans toutes ces jolies regions peut etre un jour je vous demanderai quelques conseils,merci encore pour ce joli voyage en imagages;vos trois
petits ont une chance enorme d'avoir des parents qui aiment autant la nature et les voyages
amities a toute votre petite famille


flo 08/10/2009 14:54


MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI
.......................................................................................................................................................................


krysel/bob376 08/10/2009 12:33


wouahhh la source est magnifique
que de belles couleurs
époustouflant


Clara_Croft 06/10/2009 07:30


C'est avec beaucoup de plaisir que je lis à nouveau le blog. Je me réjouis de lire les prochains articles !

Claire, alias Clara_Croft


Anne-Cri 05/10/2009 16:15


Vous avez eu un temps superbe et vu beaucoup de choses on dirait! Yellowstone est encore plus beau sous le soleil! ;-)
Les photos sont superbes.
Bisous!