LA FLORIDE : LES EVERGLADES (chap 2)

Publié le par Fran et La Madricaine

Après avoir traversé la Big Cypress National Preserve sur toute sa longueur par l'US 41 (Tamiami Trail) qui a désenclavé la région, nous arrivons à Everglades City, située à l'opposé de Miami (à deux heures de route).

(Forêt de cyprès chauves bordant l'US 41 qui poussent en longues rangées étroites) :


Toujours pour vous faire une idée précise de l'emplacement, voilà ci-dessous la carte :

Que dire d'Everglades City (?) si ce n'est que c'est une ville désertique, qu'il n'y a pas âme qui vive dans cet endroit reculé ou si peu puisqu'elle ne compte environ que cint cents habitants vivant au rythme de la saison de la pêche. Par contre, les vautours guettent ! 
 

Nous prenons le bateau pour une croisière d'environ deux heures au sein des Ten Thousand Islands (Les 10 000 Iles), à l'embouchure du Golfe du Mexique.


Nous découvrons de plus près la mangrove dont les arbres qui prospèrent dans l'eau salée ou saumâtre servent d'abri à plusieus espèces aquatiques et aux oiseaux. Ils constituent la principale défense de la Floride face à la force déstructrice des ouragans en absorbant les inondations et en empêchant l'érosion côtière.

Les Ten Thousand Islands sont en fait de nombreux îlots, eden des pêcheurs où les palétuviers progressent toujours plus vers le large. Dans ces frayères, se reproduit une quantité impressionnante de poissons, et c'est donc la raison pour laquelle la pêche est si bonne dans la région.


Nous avons la chance, d'être accompagnés par des dauphins mais nous n'avons pas réussi à localiser les lamentins.

De retour, nous reprenons la voiture et espérons pouvoir trouver de quoi nous restaurer malgré l'isolement car les filles commencent à s'agiter. Nous suivons l'unique route qui s'avère nous conduire à Chokoloskee, laquelle route aboutit à un cul de sac.
Par chance, nous déjeunons dans l'unique petit restaurant familial présent dans le village et sommes très agréablement surpris tant par les faibles prix que par la qualité de nos plats copieux..........comme quoi, il ne faut pas toujours se fier aux apparences !

En sortant, je photographie ce grand Pélican Brun qui lustre ses ailes

En retournant sur Miami, nous croisons cette petite Poste charmante.

Les panneaux nous rappellent que nous sommes dans une région un peu hostile ;o))

 























Puis, tout près de la Shark Valley, nous passons devant le Miccosukee Indian Village. Ces maisons sont leur demeure traditionnelle appelée "chickee". Elles sont simples et fonctionnelles, privilégiant la ventilation naturelle maximale

 

 Plus loin, nous retrouvons nos redoutables compagnons de voyage. Moi qui craignais aller en Floride et ne pas en voir, je suis servie !


Je finis en vous montrant un autre aspect des Everglades avec cette végétation dense, typique elle aussi avec ces hammocks, petits îlots surmontés d'un arbre.


Merci encore pour vos messages et demain, si vous êtes sages, je vous parlerais de Miami.

Publié dans Floride

Commenter cet article

Marie-Claude 47 10/10/2008 21:32

J'ai des frissons dans le dos à l'idée de me retrouver nez à nez avec un croco....
Néanmoins, tes reportages sont sensationnels...

MarcaTh 10/10/2008 19:07

Quel voyage tu nous fais faire, encore une fois! Merciiiiii!

Val 10/10/2008 15:19

j'ai partagé ma balade avec Alexis : résultat des courses il a bien l'intention de s'installer chez toi aux prochaines vacances ! il fait également des progrès en géo ce qui ne lui fait pas de mal !!!!! lol !

Sabibine007 10/10/2008 10:42

super tes photso et c'est dingue tout ce que tu as vu, nous on voit ça dans les films...lol!
bises

Bidi44 10/10/2008 10:32

Ah! Que j'aime voyager avec toi!!!